AideConnexionAccéder au contenuAccéder à la recherche
Page 1 sur 499 - 7479 livres.
Page 1 sur 499 - 7479 livres.

Le Courtil des gourmets (Jardins et cuisine médiévaux)

ALBOUY Vincent

20/06/2018 Sciences - Techniques 05:32

Et si les jardins du Moyen Age n'étaient pas ceux que l'on croit ? C'est pourtant bel et bien le cas ; en fait les reconstitutions modernes s'appuient sur les mêmes textes, en partie théoriques... Du coup, l'image que nous nous en faisons ne peut être que partielle et reflète le jardin idéal des monastères ou le jardin de plaisir des hautes classes de la société. L'auteur de cette investigation, aussi minutieuse qu'une véritable enquête policière, a fait le choix inverse, décrire les " courtils " du petit peuple en s'appuyant sur les récits croisés de plusieurs auteurs de l'époque...
La démonstration est implacable et la vision nouvelle... Les jardins sont cultivés jusqu'au cœur des villes surtout pour fournir la base de l'alimentation de tous les jours. Les légumes, pas forcément les mêmes qu'aujourd'hui, occupent une place centrale dans les plates-bandes, comme sur la table. Alors, avant d'entrer dans Le courtil des gourmets, oubliez vos certitudes et préjugés et laissez-vous guider par la minutie des recherches et la pertinence des arguments exposés au fil des pages.
Vous découvrirez non seulement le véritable visage des jardins du Moyen Age ainsi que des adresses pour retrouver les légumes oubliés, mais aussi, et ce n'est pas la moindre des qualités de cet ouvrage unique, un choix de recettes originelles qui régalaient nos aïeux...  

 

Augustave Moyse, champenois

GRAFTEAUX Serge

20/06/2018 Biographie - Mémoires 05:22

Un Jour, un technocrate parisien eut l'idée d'engloutir sous les flots de la Marne trois villages de Champagne, soit quatre mille six cents hectares, et d'arracher à leur terre trois cent soixante habitants. Parmi eux, Augustave Moyse, le maire de Chantecoq, village submergé par les eaux en 1974. Augustave Moyse poursuivit un quart de siècle durant une lutte contre l'administration mais sa ténacité paysanne n'eut pas raison du pouvoir anonyme mieux armé. Descendant d'une lignée champenoise, il finit ses jours en exil, dépossédé de sa terre, et avant de mourir de chagrin autant que de vieillesse, il a voulu pousser un cri, celui des générations qui, pendant un siècle et demi, si loin que sa mémoire peut remonter, ont fait le bocage. C'est toute une civilisation en voie de disparition qui affleure une dernière fois, avec ses conteurs et ses fêtes, ses guerres et ses deuils, sa religion et ses croyances.

Confessions d'une radine

CUSSET Catherine

20/06/2018 Romans 02:10

" Je suis radine mais j'aimerais ne pas l'être. J'espère que vous le comprenez. Vous ne pouvez pas me faire honte. C'est moi qui vous raconte tout. Je me confie à vous. La première victime de ma radinerie, c'est moi. En effet je crois que vivre c'est dépenser, jouir-perdre sans compter. Ne pas compter. Surtout, ne pas compter. Je peux me mettre en colère contre moi. Je peux réagir contre. Il n'en reste pas moins : mon premier instinct, c'est d'être radine. " Le témoignage de Catherine Cusset est à la fois émouvant et très drôle. Il y a, dans le geste d'écrire ainsi, avec sincérité et humour, sur un sujet a priori dévalorisant, une authentique générosité. Catherine Cusset dépense ses mots sans compter
 

En France

AUBENAS Florence

19/06/2018 Economie - Politique - Sociologie 06:15

" Les lecteurs se demandent souvent comment un journaliste choisit ses sujets. C'est une question qui revient sans cesse : pourquoi cette histoire et pas une autre ? Pourquoi ce village-là ? Pourquoi cette usine? Et pourquoi cet homme ? Les explications ne manquent pas. On se rend à cet endroit-là parce qu'un événement s'y est déroulé, incendie ou élection, meurtre ou mariage, peu importe, quelque chose.
Ça paraît simple, non?
Écrits et publiés dans Le Monde, où je suis reporter, les textes rassemblés dans ce livre ont en commun d'être nés dans cette zone d'opacité-là, entre des questions et des réponses qui ne coïncident pas. "
Florence Aubenas

Fidèle à l'esprit du Quai de Ouistreham, ce livre nous fait entendre la voix de ceux et celles que Florence Aubenas a rencontrés ces deux dernières années au fil de ses reportages. A travers ces récits de vies multiples se dessine une France prise dans l'aventure du quotidien.

 

Satan était un ange

GIEBEL Karine

19/06/2018 Romans policiers - Espionnage 08:29

 
     Tu sais Paul, Satan était un ange...Et il le redeviendra.
Rouler, droit devant. Doubler ceux qui ont le temps. Ne pas les regarder.
Mettre la musique à fond pour ne plus entendre. Tic tac... Bientôt tu seras mort.
Hier encore, François était quelqu'un. Un homme qu'on regardait avec admiration, avec envie.
Aujourd'hui, il n'est plus qu'un fugitif qui tente d'échapper à son assassin. Qui le rattrapera,
où qu'il aille. Quoiqu'il fasse. La mort est certaine. L'issue, forcément fatale. Ce n'est qu'une question de temps. Il vient à peine de le comprendre.
Paul regarde derrière lui; il voit la cohorte des victimes qui hurlent vengeance. Il paye le prix de ses fautes. Ne pas pleurer. Ne pas perdre de temps. Accélérer. L'échéance approche.
Je vais mourir.
Dans la même voiture, sur une même route, deux hommes que tout semble opposer et qui pourtant fuient  ensemble leurs destins différents. Rouler droit devant, admirer la mer. Faire ce qu'ils n'ont jamais fait. Vivre des choses insensées. Vivre surtout...
 

La punition

BEN JELLOUN Tahar

19/06/2018 Récits 03:56

"La punition" raconte le calvaire, celui de dix -neuf mois de détention sous le règne de Hassan II, de quatre-vingt quatorze étudiants punis pour avoir manifesté pacifiquement dans les rues des grandes villes du Maroc en mars 1965. Sous couvert de service militaire, ces jeunes gens se retrouvèrent quelques mois plus tard enfermés dans des casernes et prisonniers de gradés dévoués au général Oufkir qui leur firent subir vexations, humiliations, mauvais traitements, manoeuvres militaires  dangereuses sous les prétextes les plus absurdes. Jusqu'à ce que la préparation d'un coup d'état ( celui de Skhirat le 10 juillet 1971) ne précipite leur libération sans explication.

La bête du Puy Sarcoui

HACK Josie

19/06/2018 Romans policiers - Espionnage 04:59

Les sommets des volcans auvergnats se couvrent de neige, l'hiver est arrivé. Alors que la chasse aux cadeaux de Noël est à son apogée, des jeunes femmes disparaissent mystérieusement. L'enquête est confiée au commissaire Lagarde et son fidèle adjoint, Sven. Une enquête harassante sur les traces de celui que la presse désigne de " kidnappeur des blondes " et plus tard de " Bête du Puy Sarcoui ".

Un si beau diplôme!

MUKASONGA Scholastique

19/06/2018 Récits 05:49

Comment sauver son enfant d'une mort certaine ? Faut-il, comme le croit le père de l'auteur, faire confiance à l'école afin qu'elle obtienne un "beau diplôme" ? Ainsi elle ne serait plus ni hutu ni tutsi : elle atteindrait le statut inviolable des "évolués" . C'est justement pour obtenir ce certificat que l'auteur sera obligée de prendre le chemin de l'exil. Elle passera de pays en pays, au Burundi, à Djibouti puis en France. Tantôt les chances que lui promettait ce précieux papier apparaissent comme une certitude, tantôt elles se volatilisent tel un mirage. Comme le lui avait dit son père, ce "beau diplôme" sera le talisman, toujours source d'énergie, qui lui permettra de surmonter désespérance, désillusions et déconvenues. L'auteur revient ici à la veine autobiographique, avec ce style fluide, plein d'humour et de fantaisie qui rend passionnant le récit de ses souvenirs, si douloureux soient-ils parfois.

Beethoven Itinéraire sentimental

RUGGIERI Eve

19/06/2018 Biographie - Mémoires 08:32

Après les vies de Mozart et  Chopin, Eve Ruggieri, en conteuse flamboyante, mais aussi en véritable musicienne, nous livre ici l'itinéraire sentimental de Beethoven. Elle nous fait ainsi redécouvrir l'histoire et la musique à travers ces moments d'émotion qui ont suscité tant de chefs d'œuvre.
Qui, mieux qu'elle pouvait nous entrainer à la suite du fougueux et génial Ludwig que l'on a trop aimé, ou haï, et au sujet duquel biographes, historiens et cinéastes se sont déchirés ? Un portrait attachant de ce prince tourmenté du romantisme qui, après la perte de sa mère, n'eut de cesse que de récréer une famille. Tout au long d'une existence assombrie par la surdité et les difficultés matérielles, il poursuivit l'amour idéal qui ne s'incarna jamais réellement. Sa douce Pépi, son "immortelle bien aimée", en épousa un autre.
Un destin bouleversant, un biographie à lire et à écouter où l'on retrouve une Eve Ruggieri merveilleusement inspirée par ce qui a toujours exalté son talent : les noces exceptionnelles des élans du cœur et de la musique.
 

La révolution de la lune

CAMILLERI Andrea

18/06/2018 Romans historiques 07:52

Palerme, en 1677, est la capitale d'une Sicile sous domination espagnole. Quand son vice-roi, don Angel de Guzman, meurt en pleine séance du Conseil, les notables siciliens cupides et dépravés exultent : cette brève vacance du pouvoir est une aubaine inespérée. Mais don Angel a laissé un testament, et le successeur qu'il désigne pour l'intérim n'est autre que... sa propre épouse, donna Eleonora di Mora. Si la stupeur est grande dans la ville, elle tourne vite à la fascination, car cette femme tirée de l'ombre se révèle d'une beauté envoûtante, d'une intelligence redoutable et d'une équanimité révolutionnaire. Vite appréciée des fonctionnaires intègres, aimée par le peuple et adorée par le médecin de la cour, don Serafino, donna Eleonora retrousse ses manches en faveur des plus démunis. Mais ses ennemis n'auront de cesse de trouver la faille pour que cesse le scandale d'un vice-roi femme. Et surtout, équitable.

L'apiculture selon Samuel Beckett

PAGE Martin

18/06/2018 Romans 01:39

Lorsqu'il est chargé par Samuel Beckett de classer ses papiers, un jeune doctorant en anthropologie décide de tenir le journal de cette expérience. C'est un Beckett inattendu qu'il découvre chaque jour : un grand amateur de chocolat chaud à la garde-robe extravagante, joueur de bowling et apiculteur passionné.
Donnant libre cours à sa fantaisie, Martin Page s'interroge sur la figure de l'écrivain aujourd'hui, son image, son héritage littéraire.

La sélection du prince charmant

LESTRADE Agnés de

18/06/2018 Littérature jeunesse 00:37

"Moi, la fille qui fuit l'amour, je suis tombée dedans la tête la première. Paf, d'un coup, comme ça." C'est Gersande, 14 ans, qui parle, petite soeur de Margotte, plongée dans le coma. Gersande qui s'est mis en tête de dénicher pour sa "soeur au bois dormant" un vrai prince charmant, dont le baiser la ramènera à la vie. Sauf que cette quête va entraîner la cadette plus loin que prévu...
Agnès de Lestrade écrit pour faire frissonner, rêver, grandir. Et pour se protéger du monde en inventant le sien. Elle a publié plus d'une soixantaine d'ouvrages (romans et albums) chez des éditeurs très différents, dont Sarbacane, qui l'accompagne depuis 2007. Elle vit près de Bordeaux.

Celui dont le nom n'est plus

MANZOR René

18/06/2018 Romans policiers - Espionnage 11:42

Londres, au petit matin. Sur une table de cuisine, gît un homme vidé de ses organes. L'assassin est une vieille dame à la vie exemplaire. Pourquoi cette femme a-t-elle sacrifié l'homme qu'elle a élevé comme un fils ? Elle est incarcérée.
Pourtant, le lendemain, un autre homme est tué de façon similaire. Par la personne qui l'aimait le plus au monde. A chaque fois, les tueurs, qui ne se connaissent pas, laissent derrière eux la même épitaphe écrite dans le sang de leur victime : Puissent ces sacrifices apaiser l'âme de Celui dont le Nom n'est plus... Trois destins vont se lier autour de ces meurtres incompréhensibles : ceux de McKenna, vétéran de Scotland Yard, de Dahlia Rhymes, criminologue américaine et de Nils Blake, l'avocat de ces coupables qui ressemblent tant à des victimes.
Trois destins, et trois vies détournées à jamais de leur cours. Grâce à une plume parfaitement maîtrisée, René Manzor signe un roman aux frontières de l'amour et de la mort dont on ne sort pas indemnes. Un thriller haletant et dérangeant dont vous n'oublierez plus jamais le nom...

Paris-Colmar

MATHIEU Nicolas

17/06/2018 Romans policiers - Espionnage 01:01

Colmar, c'est cette ville qui fait de la lumière au coeur de là-bas.On y trouve un marché de Noël, du vin chaud,un juge qui s'emmerde.
Il faut dire que depuis qu'il est rentré, le temps passe plutôt lentement. Alors le juge boit des coups, liquide ses trois paquets de Gitanes par jour, repense aux grandes affaires, celles qu'il instruisait à Paris, avant la retraite, la carrière brisée, et ce Manurhin qu'on lui a laissé pour assurer sa protection.
Et puis, un soir qu'il navigue sur la route de Mulhouse à bord de sa voiture, deux braqueurs le prennent en chasse. Des amateurs de tuning en plus. Il se passe des trucs, finalement, du côté de nulle part.

Retour à Biarritz

MANOOK Ian

17/06/2018 Romans policiers - Espionnage 00:54

Il a tant aimé Angèle. Ils habitaient à deux pas l'un de l'autre, couraient ensemble les fiestas. Puis, un jour, elle a quitté Biarritz. Elle s'est envolée très loin, jusqu'au Brésil, dans le Mato Grosso. Et le voilà seul aujourd'hui dans la forêt. Il est parti du Cuiaba au petit matin dans un vieux bus déglingué. Il a traversé à pied toute la ville, un colt noir glissé dans la ceinture de son pantalon. On n'oublie jamais son amour d'enfance, sur la plage de Biarritz ou près du Rio Paraguay.